Les thérapies Esséniennes et Égyptiennes

  • 28 Novembre 2020
  • Aucun commentaire

UN RETOUR VERS LE SACRÉ…

 

A l’heure actuelle où tout a été désacralisé ou presque dans nos vies, la réémergence de cette tradition et de ces soins est là pour nous reconnecter vers notre essence profonde, cet espace sacré immuable qui nous appelle constamment à un retour à la Santé Vraie sur tous les plans de notre être.

 

Nous parlons de tradition et thérapies esséniennes et égyptiennes car ce sont les civilisations les plus proches de nous qui les ont pratiqués mais son origine se perd vraiment dans la nuit des temps.

 

 

 

 

RÉÉMERGENCE ACTUELLE DE CES SOINS

Cette tradition a particulièrement ressurgi à notre époque grâce à Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau tous deux co-auteur du Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes.

 

Daniel et Marie Johanne, qui vivent aujourd’hui au Quebec, ont chacun reçu ces enseignements de leur côté et de manière différente. Lorsqu’ils se sont rencontrés, ils ont mis leur connaissance en commun il se sont aperçu de l’étonnante similitude de leur pratique.

 

De ce mariage est né une conscience commune de l'urgence de l'ouverture des cœurs vers plus de conscience et ont commencé en 2009 un premier cycle de formation sur 3 ans de ces thérapies esséniennes et égyptiennes.

 

QUE SONT LES SOINS ESSÉNIENS ET ÉGYPTIENS ?

Les antiques soins égyptiens et esséniens n'imposent rien...,

...Ils proposent une lumière de guérison qui va chercher la racine de la souffrance.

 

Les protocoles de ces soins holistiques énergétiques, basés sur le principe que l'humain est constitué comme un micro cosmos, permettent de mettre en action par l'intermédiaire d'une chirurgie subtile, en conscience, l'organisation énergétique humaine et de l'harmoniser selon le modèle du cosmos.

 

Cette chirurgie subtile travaille sur :

  • les auras
  • les corps énergétiques
  • les chakras
  • les nadis

en intégrant une approche par des symboles, des archétypes, la géométrie sacrée.

 

Le travail sur l'harmonisation des chakras, qui sont un passage entre le subtil et le dense (donc notre corps physique) est une part très importante dans les protocoles de ces thérapies. 

QU'EST-CE QU'UNE MALADIE ?

Mal…à…dit ou encore Mal…à…dieu (au divin qui est en nous)

Une maladie est le résultat d'un conflit né de la complexité du rapport du vivant en soit donc notre rapport au vivant en nous.

 

Les égyptiens voyaient en toute cellule un point de rencontres, parfois blessé, disharmonieux, de 5 forces de Vie :

- 2 de nature horizontale : les pôles positifs et négatifs de la matière

- 3 de nature verticale : la composition trinitaire de l'énergie qui est composée d'Éther, de Prâna et d'Akasha.

 

Ils prétendaient que la plus petite partie d'un organe avait besoin qu'on lui parle de façon aimante.

 

Lorsque la maladie s'installe elle nous invite à chercher à quel niveau de notre être elle nous renvoie.

Mais aussi quelle est la qualité des carburants que nous nous offrons sur tous les plans :

- physique : respiration, alimentation, repos, acivité…

- émotionnel : quels sentiments nous habitent le plus souvent ? Amour, Joie, Gratitude… ou Peur, Tristesse, Rancune…

- mental : quel genre de lecture, de musique, de programme télé… ?

- spirituel : quel rapport avec le Sacré entretenons nous dans notre Vie de tous les jours ?

 

Ainsi ce que l'on appelle symptômes n'est finalement qu'un voyant qui s'allume pour nous signaler qu'il faut modifier quelque chose. La maladie apparaît lorsque le corps, qui est un véhicule absolument parfait, cherche à revenir à son état d'équilibre par l’élimination de ce qui le perturbe.

Il serait donc plus juste de parler de « crise guérisseuse ».

 

Les thérapeutes Esséniens et Égyptiens estimaient que l'immense majorité des désordres de santé partent d'un affaiblissement de l'Âme.

"La maladie fleurit là où l'Amour manque" 

 

POURQUOI CES THÉRAPIES SONT AUTANT D'ACTUALITÉ ?

Les prêtres égyptiens & esséniens accordaient énormément d'importance aux masses énergétiques toxiques générées par les pensées et émotions humaines : ce qu'on appelle les Formes Pensées.

Ils y voyaient le germe de beaucoup de désordres de santé.

Ils avaient remarqué que les formes pensées déstructurent petit à petit les Auras jusqu'à priver complètement de l'énergie de Vie certains organes ou systèmes énergétiques, mais en plus qu'elles aimantent des entités de même taux vibratoire qu'ils appelaient des entités maladie qu'aujourd'hui on pourrait appeler des égrégores.

Et ces égrégores viennent renforcer l'action de la forme pensée.

 

Un égrégore est créé par un groupe ayant la même pensée, la même émotion ou la même intension (club sportif, parti politique…)

 

Ainsi en parallèle d'un travail de nettoyage de l'organisme subtil et de réharmonisation des nadis, des chakras, les thérapeutes invitaient le consultant à comprendre le sens de son "mal" ou à mettre des mots sur les maux et à les corriger.

La maladie était perçue comme un rendez-vous de l'être avec lui-même.

Une maladie, pour les anciens peuples, était comme franchir un cap, une initiation, qui lui suggérait de repenser sa façon d'être, son regard, son hygiène sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel ainsi que son rapport avec ses croyances et conditionnements.

 

Donc ces fameuses formes pensées peuvent provenir d'émotions, d'évènements qui sont ressassés ou encore de conditionnements qui ont pu s'installer (souvent liés à l’éducation mais peuvent aussi provenir d’anciennes vies).

Et cela vient donc aimanter des égrégores de même taux vibratoire qui viennent renforcer ces conditionnements ou émotions. 

 

Aujourd'hui l'humanité souffre de ses pensées toxiques et de ces égrégores qui ont été créés au fil du temps.

 

Ces égrégores déjà bien plus nourris depuis la naissance de la télévision sont aujourd'hui démultipliés par internet, la téléphonie mobile, les réseaux sociaux… En un clic on inonde des milliers de personnes en 1 seconde alors qu'avant il fallait selon les époques, des semaines, des mois ou encore des années pour arriver au même résultat.

 

L'ONDE DE GUÉRISON ?

L’onde de guérison est composée d’une énergie trinitaire :

- L’Éther : reliée à l'énergie de la Terre

- Le Prâna : reliée à l'énergie de la Lune

- L’Akasha : reliée à l'énergie du Soleil

 

L'énergie éthérique est partout, comme un liquide amniotique dans lequel nous baignons, c'est le carburant du corps physique. C'est l'énergie vitale qui va nourrir la densité.

L'énergie prânique, le prâna, c'est le carburant de l'Âme qui va nourrir les dimensions émotionnelles, affectives, mentales et supra-mentales de notre être.

L'énergie akashique est d’une certaine manière l'émanation divine la plus directe dont nous puissions bénéficier. C'est en quelque sorte l'essence même de la Lumière dans son état le plus limpide.

 

On baigne donc dans ce mélange d'énergie trinitaire avec des proportions différentes selon les zones de notre corps ou encore les lieux.

 

« Il n'y a pas plus de barrière étanche entre l'Éther, le Prâna et l'Akasha qu'il n'en existe entre le Corps, l'Âme et l'Esprit. Ces dimensions sont le prolongement les unes des autres » Daniel Meurois.

 

L'ÉTAT D'ÊTRE DU THÉRAPEUTE

Le thérapeute devient comme un canal de Lumière de guérison qui ne lui appartient pas mais qu'il va colorer avec sa propre couleur d'être.

En passant par son cœur il va la transformer en une force de compassion. Et c'est ça qui va être le véritable ciment du soin.

C'est cette force de compassion qui est un des piliers du soin avec l'appel du Divin durant le soin.

 

Il faut activer ce qu'on appelle la Foi du thérapeute.

C'est-à-dire que cette énergie que le thérapeute va s'exercer à canaliser, va être transformée par sa force d'Amour et par sa Volonté et c’est ainsi qu’il va la transformer en Onde de Guérison.

 

Le thérapeute doit également apporter de plus en plus les bons carburants (dont on parlait tout à l'heure) à son corps et à son être donc sur tous les plans.

Il est important et primordial d’incarner le plus possible ce que l’on souhaite transmettre.

 

QU'EST-CE QUE CES THÉRAPIES PEUVENT ACCOMPAGNER ?

Le champ d’action de ces thérapies est très large et permet d’accompagner tous les maux sur les différents plans : physique, émotionnel, mental ou causal.

L’accompagnement passe par les maladies fonctionnelles, lésionnelles ou encore dégénératives ainsi que beaucoup de pathologies liées au féminin par rapport au cycle, à la ménopause, à l’endométriose, les troubles énergétiques de la femme enceinte, etc...

On va également pouvoir accompagner un développement personnel vers une meilleure hygiène mentale, une gestion de ses émotions et pour aller vers plus de conscience et de cohérence avec Soi-même.

Ainsi on pourra accompagner tous les changements de Vie vers des prises de consciences, vers du lâcher prise pour pouvoir avancer en travaillant par exemple sur des mémoires qui sont bloquantes ou encore sur les formes pensées.
 

Pour résumer, ces soins permettent de :

– Rétablir une circulation énergétique harmonieuse à travers l’organisme par un travail conscient et respectueux sur les chakras, les nadis et les multiples niveaux de réalités subtiles.
– Favoriser le dépistage et l’élimination des formes pensées toxiques qui sont souvent à l’origine de nombreuses maladies.
– Initialiser ou faciliter les prises de conscience permettant à l’être de franchir d’importantes étapes dans son développement intérieur.
– Identifier et désincruster les mémoires blessantes éventuellement bloquées dans les cellules du corps.
– Travailler en prévention d’éventuels désordres physiques et psychologiques par la détection de zones de blocages ou d’intoxications énergétiques déstabilisant le corps ou certains organes.
– Libérer les émotions, les états de dépendances
– Accompagner les états dépressifs, la fatigue générale, les troubles du sommeil, les troubles féminins, intestinaux et divers pathologies*
– Accompagner les changements de Vie : Naissances, Deuils, Séparations, Déménagements, Professionnels...
– Apprentissage du Lâcher prise et de la pensée Créatrice 

 

ON ACCOMPAGNE ET BIEN ÉVIDEMMENT ON NE REMPLACERA JAMAIS UN DIAGNOSTIQUE MÉDICAL ET TOUTES PRESCRIPTIONS FAITES PAR UN MÉDECIN.

 

UN ENGAGEMENT NÉCESSAIRE

J'ai pour habitude de dire à chaque premier rendez-vous que ce n'est pas un coup de baguette magique.

Il faut que le patient ait une réelle Volonté, et qu'il souhaite aller vers, et soi acteur de, sa propre guérison.

C'est finalement lui qui est acteur quant à la direction de cette onde de guérison qui aura été infusée dans son corps.

 

CONCLUSION

Il me paraît essentiel de conclure par le fait que, selon moi, il est important de se sentir appelé par le thérapeute et par sa “Couleur” d’Être.

Il est également important de préciser que ces thérapies à elles seules ne suffisent pas à régler tous les maux et qu’il faut à mon sens de garder l’esprit ouvert vers toutes sortes de médecines complémentaires afin d’avoir une prise en charge la plus globale et holistique possible. La médecine allopathique peut s’avérer dans certains cas un allier précieux.

Le plus important est que chacun retrouve le sens du Sacré qui induit une Santé Vraie et Naturelle sur tous les plans de l’Être qui est accessible à tous.

 

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous rendre sur la page d'informations en cliquant ici.

Nous lançons également une formation Holistique de santé et de transformation intérieure qui allie : naturopathie, alimentation vivante, énergétique, yoga, méditation, respiration et psycho. Vous trouverez toutes les informations ici.